• The revenant avec ce cher Léo

    Hey Hey Hey

    J'ai été voir LE film de ce début d'année 2016 : "The revenant" d'Alejandro González Inárritu avec Leonardo DiCaprio, Tom Hardy et Will Poulter. On ne parle plus que de lui et du potentiel Oscar que Léo pourrait enfin recevoir. Qu'en penser ? Est-ce que ça vaut vraiment le coup tout ce bruit ?

    The revenant avec ce cher Léo

    The revenant avec ce cher Léo

    Le trappeur Hugh Glass (alias DiCaprio) est lâchement laissé pour mort par John Fitzgerald après avoir été attaqué (et salement amoché) par un ours et avoir vu son fils tué. Seulement, Glass n'est pas mort. Et s'il doit affronté le froid, la faim, les populations et l'environnement hostiles pour se venger, il le fera.

    Voila, ça c'est pour le petit résumé. Vous vous doutez bien qu'il y aura de l'action... mais aussi des moments très très lents.

    The revenant avec ce cher Léo

    Démarrons par les acteurs. Pour moi, tout repose sur le duo DiCaprio/Hardy et leur dualité. Ces deux-là crèvent l'écran et le reste du casting n'est presque plus que secondaire. Hardy est bien grimé,il m'a fallu un moment avant d'être bien certaine que ce soit bien lui. Il est excellent en méchant avec sa voix grave. DiCaprio, lui, prouve comme d'habitude qu'il est un excellent acteur. Il ne parle quasi pas dans le film et c'est hallucinant toutes les émotions qu'il fait ressentir juste par le regard. Il parait que le tournage a été dur et je n'en doute pas une seconde vu certaines scènes.

    J'ai beaucoup aimé les plans et la manière de filmer les paysages. C'était tellement beau et tout était sublimé par la lumière de l'hiver. J'étais scotchée à certains moment. On ressent le froid. On s'y croirait. Néanmoins, j'ai moins aimé les trop nombreux gros plans sur les visages même si je comprend ce choix. On est plus proche du personnage, on fait presque partie de la scène mais moi ce trop petit espace entre nous et l'intimité de l'acteur, j'ai moyennement apprécié.

    The revenant avec ce cher Léo

    L'histoire en elle-même est sympatoche mais objectivement, c'est trop long (et parfois un peu tiré par les cheveux, même le fils de McGyver et Bear Grylls ne s'en sortirait pas comme Glass). Même si Léo est très bon, lui tout seul dans la neige pendant 2h, non. Sa quête de vengeance n'en finit plus et sonne un peu creuse. Et à chaque fois, on se dit "c'est bon, maintenant; Il lui est arrivé tous les pires trucs du monde, il va retrouver Fitzgerald et lui faire sa fête..." Hééé non, pas encore, faisons le encore un peu galérer un petit quart d'heure. A un moment, j'avoue, j'avais juste envie qu'il le retrouve et qu'on en finisse. Même la scène de la vengeance était longuette (et un décevante du coup ?). 

    De plus, j'ai eu du mal avec la violence de certaines scènes. Je m'y attendais (rien qu'avec le résumé, on comprend que c'est pas de l'histoire de mauviette) mais comme tout est trop long, j'avais limite l'impression qu'il y avait un surplus de violence gratuite (par exemple: la scène de l'attaque de l'ours).

    The revenant avec ce cher Léo

    Au final, le film m'a marqué. Les paysages, les jeux de Leonardo et Tom, ça m'a énormément plu. Leo mérite son oscar mais le film aurait, selon moi, été encore meilleur s'il avait été plus court et si les personnages secondaires comme celui de Will Poulter par exemple étaient un peu plus étoffés. A vouloir trop en faire au niveau survie, on perd le rythme et l'envie de regarder sa montre n'est pas loin. 

    Et vous ? L'avez-vous vu ? Vous tente-t-il ?

    The revenant avec ce cher Léo


    Des Bisous

    « "Un hiver de glace" de Daniel Woodrell"Marche ou crève" ("The long walk") de Stephen King »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :